Particuliers

Notre cabinet  met à votre service toutes ses compétences et son professionnalisme à travers les solutions suivantes :

Nouvelle technologie & cyber surveillance
Recherche et évaluation du patrimoine immobilier (National et International) des personnes physiques et morales
Notre cabinet peut déterminer le patrimoine immobilier et mobilier des entreprises et de leurs dirigeants, ainsi que des particuliers en France comme à l’étranger.

Dans quel buts ?

Dans le cadre d’une association, il est nécessaire de savoir avec qui l’on traite. Appt, Garage, Villas, Locaux commerciaux…., notre équipe vous indiquera dans les meilleurs délais ses recherches. Vous saurez avec précision ce que possède la personne ou l’entreprise concernée. Ainsi, vous pourrez vous engager en toute connaissance de cause. Dans le cadre d’un impayé, une fois le patrimoine de votre créancier établi, vous pourrez agir et engager des poursuites en vue d’une saisie.

Recherche de notaire, d’héritier

Dans le droit très ancien, on trouve mot  » héritage  » comme synonyme de  » propriété immobilière « . Dans le langage actuel, ce terme désigne le patrimoine formé de droits, de biens mobiliers et / ou immobiliers que, par suite du décès d’une personne, ses successeurs sont appelées à recueillir. Au sens large,le mot « héritier  » désigne toute personne qui dispose d’un droit dans cette succession. Au sens technique ,le mot est réservé aux personnes énumérées par l’article 731 du Code civil ,en raison de ce que leur droit est fondé sur l’appartenance familiale . En l’absence d’héritier , la succession est dite  » en déshérence  » ou encore « vacante », et les biens du « de cujus » sont dévolus à l’État (Service des Domaines ). La preuve de la qualité d’héritier s’administre par tous moyens.

Harcèlement, chantage, menaces, extorsion

Un chantage est l’action d’extorquer de l’argent ou tout autre avantage par la menace de révélations compromettantes ou diffamatoires. Le chantage est puni de cinq ans d’emprisonnement.Vous êtes victime de menaces par Internet ? Nous pouvons dans certains cas identifier l’auteur de ces méfaits.Le cabinet mettra tous les moyens en œuvre afin d’identifier l’auteur des faits et de stopper le chantage.

Enquêtes de moralité – Enquêtes avant association

Le cabinet effectuera une vérification de l’état civil ainsi qu’une vérification de la moralité (- enquête de voisinage). Nous évaluons également la situation financière (- employeur – sociétés (Sarl, Sci, etc.. patrimoine (mobilier, immobilier).

Surveillance des fréquentations d’un mineur

Vous soupçonnez votre enfant de consommer de la drogue, de l’alcool, d’être victime de racket, ou d’avoir de mauvaises fréquentations ? Vous le pensez enrôlez dans une Secte ? Le cabinet interviendra afin de prendre les dispositions nécessaires (filatures, surveillance)

Recherche de débiteurs

Mon locataire a disparu sans payer ses derniers loyers ! Une personne proche à qui vous aviez prêté de l’argent ne donne plus de nouvelles ? Dans la mesure où vous disposez de l’état civil de votre débiteur, nous pouvons le rechercher et vous aider à récupérer votre créance en France comme à l’étranger.

Révisions de votre pension alimentaire

La pension alimentaire est décrétée par le juge au nom de l’obligation alimentaire des parents. Les pensions alimentaires concentrent deux sujets explosifs du divorce : l’argent et les enfants. Pourtant, qu’ils soient unis ou désunis, les parents sont tenus à l’obligation alimentaire envers leur enfant. C’est indissociable de l’identité de parent. La pension alimentaire, oblige père et mère à entretenir et à éduquer leur enfant convenablement. Il est fréquent qu’en cas de séparation de ses parents, l’enfant bénéficie d’une pension alimentaire de celui chez qui il ne réside pas à plein temps. Même si vous n’êtes ni séparé ni divorcé, vous pouvez être conduit à verser une pension alimentaire à votre enfant de plus de 18 ans, car l’obligation de l’aider ne s’arrête pas à sa majorité. En cas de séparation de fait entre les parents, et à défaut d’exécution volontaire par l’un d’entre eux de son obligation alimentaire, l’autre peut saisir le juge aux affaires familiales d’une demande de paiement. En cas de divorce, c’est le juge qui fixera la pension alimentaire à verser à l’époux chez qui réside l’enfant. En effet, une pension alimentaire est versée mensuellement par le parent n’élevant pas l’enfant tous les jours. Elle est fixée par le juge, d’après les ressources des deux parents et les besoins de l’enfant. Cette pension est révisée chaque année, en fonction d’un indice, indiqué dans le jugement fixant la pension. En cas de résidence alternée, les deux parents étant tenus de contribuer à l’entretien de l’enfant à proportion de leurs ressources respectives, le versement d’une telle pension par un parent à l’autre est également envisageable.